Réussir sa transformation numérique

transformation numérique

La transition vers le digital est un passage obligé pour les entreprises modernes. Actuellement, la technologie numérique fait partie intégrante du quotidien des hommes, et la plupart de leurs activités en dépendent fortement. De nos jours, il est inconcevable qu’une entreprise n’ait pas recours aux nouvelles technologies dans la réalisation de ses différentes missions. Pourtant, cette transition numérique n’est pas systématique. Cette action doit toujours être initiée par les dirigeants.

La transformation digitale

La transition numérique est, en quelque sorte, la vulgarisation des nouvelles technologies au sein des activités humaines. Ce processus a actuellement cours dans de nombreux pays, mais certains sont en avance par rapport à d’autres. Dans les grandes nations, les nouvelles technologies font partie intégrante du quotidien de la population. Les réseaux sociaux et les outils de communication modernes en sont quelques exemples concrets. Mais cette digitalisation ne concerne pas uniquement ces seuls aspects de la vie, elle englobe l’ensemble des activités humaines. De nos jours, les nouvelles technologies sont devenues indispensables pour le travail, l’éducation et les loisirs.

Actuellement, les entreprises sont obligées d’apporter de la modernité dans leurs activités. Si elles ne font pas l’effort de suivre la tendance, elles seront rapidement décimées par la concurrence. Depuis l’apparition des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il est devenu très facile de correspondre avec des clients ou des investisseurs qui vivent à l’autre extrémité de la planète. La distance ne représente plus un problème lorsqu’il s’agit de faire des échanges. Les instruments numériques ont radicalement changé la manière de communiquer et de travailler. Aujourd’hui, il est inconcevable qu’une entreprise n’utilise pas d’ordinateurs ou Internet dans l’accomplissement de ses différentes tâches.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la transition numérique, vous pouvez, par exemple, voir sur mcaseed.com.

Les enjeux de la transition vers le numérique

Pour les entrepreneurs, la transition vers le numérique présente d’importants enjeux. Face à un marché de plus en plus hostile, ils n’ont nul autre choix que de se doter des moyens nécessaires pour pouvoir rester dans la course. Le recours aux nouvelles technologies permet non seulement d’acquérir des instruments de travail plus performants, mais aussi de ne pas prendre de retard vis-à-vis des concurrents.

Ainsi, peu importe le secteur d’activité dans lequel elles exercent, les entreprises doivent toujours passer par un processus de digitalisation. Mais même si le chemin à suivre paraît évident, la transition vers le numérique n’est pas une mince affaire. En effet, les entrepreneurs doivent délimiter leurs besoins avant d’entamer la transformation. Ils ne peuvent pas se permettre d’investir dans des équipements de pointe qui ne leur serviront pas. Dans le secteur industriel, les besoins en équipement sont généralement définis bien avant le début des activités. Ainsi, les dirigeants n’ont pas souvent affaire à ce genre de problème. Mais dans les domaines où les outils informatisés servent principalement pour les tâches administratives par exemple, cette tâche est beaucoup moins évidente.

Comment se passe une digitalisation ?

La transformation digitale est un processus plus ou moins long, mais qui évolue toujours de manière très progressive. Pour les jeunes individus, la technologie numérique est un outil de travail banal, car ils ont eu la chance de côtoyer quotidiennement cet instrument pendant plusieurs années. Pour les plus vieux, il s’agit d’un domaine vraiment nouveau qu’ils ne pourront pas maîtriser en peu de temps. Dans les pays développés, le numérique est un instrument que les étudiants et les travailleurs utilisent tous les jours. Dans les régions les plus pauvres du monde, il existe encore des personnes qui n’ont jamais vu un ordinateur de leur vie. Face à autant de disparité, la transition vers le digital ne se passe pas de la même façon auprès de toutes les entités concernées. Certaines s’en sortent mieux que d’autres en fonction du contexte dans lequel elles évoluent.

Si votre entreprise a eu la chance d’évoluer dans une société qui côtoie régulièrement les nouvelles technologies, vous n’êtes pas concerné par une transition à proprement parler. Dans votre cas, le plus important est de rester à l’affut des dernières nouveautés. Cependant, si vous envisagez de recourir à des instruments numériques pour certaines de vos activités, et pour la toute première fois, il s’agit alors d’une véritable transformation. Dans ce cas, le processus devra être entamé de manière très progressive afin que toutes les parties prenantes puissent se familiariser avec leurs nouveaux outils de travail.

Bénéficier d’un accompagnement tout au long d’une transition digitale

Le passage vers le numérique est une tâche très ardue. Même si la transformation ne concerne que certaines activités de l’entreprise, c’est toujours l’organisation dans son ensemble qui se trouve être chamboulée. En effet, les nouvelles technologies impactent différemment chaque catégorie de profession, et certains réagissent toujours mieux par rapport à d’autres.

Le meilleur moyen pour réussir sa transformation numérique, c’est de solliciter l’accompagnement d’une entreprise spécialisée dans cette activité. Actuellement, les prestataires qui proposent ce genre de service sont très nombreux. Compte tenu des enjeux que représente une transition digitale pour votre entreprise, pourquoi ne pas faire appel à leur aide ?

L’avantage avec un accompagnement, c’est que vous pouvez demander de l’aide à tout moment, et pour chaque étape du processus. Si vous avez, par exemple, du mal à définir vos besoins, le prestataire pourra vous orienter. Pour ce faire, il se basera sur tout un tas de paramètres, et vous préconisera les meilleures décisions que vous pourrez prendre pour votre entreprise. Lors de la mise en œuvre du projet, votre accompagnateur pourra aussi se charger de faciliter son déroulement. Il pourra, par exemple, former le personnel afin de le familiariser avec son nouvel environnement de travail, et ainsi le rendre immédiatement opérationnel.

Trouver une entreprise spécialisée dans la transformation digitale

Les prestataires qui proposent d’accompagner les entreprises dans leur transformation digitale sont très nombreux à proposer leurs services directement sur Internet. Cet instrument de communication se révèle être très pratique pour trouver rapidement des informations. En utilisant les moteurs de recherche par exemple, il vous sera très facile de trouver l’adresse d’une entreprise spécialisée en digitalisation.

Dans les métiers qui portent sur la transformation numérique, l’expérience est la qualité qui prime sur toutes les autres. Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement fiable tout au long de votre transition, il est important que vous fassiez appel à une agence qui puisse justifier de plusieurs années d’expérience dans le domaine. Chaque entreprise possède ses spécificités, et ceux-ci peuvent faciliter le processus, ou bien le rendre encore plus difficile. Votre accompagnateur doit être en mesure d’identifier les particularités de votre entreprise afin de les transformer en atout pour réussir votre transformation digitale. En plus de son expérience, il devra donc aussi mettre en œuvre tout son savoir-faire.

Avant de solliciter directement les services d’un prestataire en accompagnement digital, essayez de vous renseigner sur celui-ci. Si vous en avez la possibilité, prenez contact avec ses précédents clients, et demandez leurs si l’intervention de cet accompagnateur s’est avérée utile. Il est important que vous procédiez à ces quelques vérifications, car il en va du succès de votre transformation numérique.

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

La blockchain est considérée comme la nouvelle grande révolution technologique. Néanmoins, seul un bon tiers des PME sait ce que signifie le terme blockchain. En résumé, on peut dire que la tâche d’une blockchain est de transférer de manière sécurisée la propriété d’actifs physiques ou numériques. Fondamentalement, une blockchain n’est rien d’autre qu’un livre de comptes numérique, connu internationalement sous le nom de grand livre. Comme tout livre de comptes, la blockchain enregistre les transactions de valeur. Chaque participant à une transaction reçoit une copie cryptée du livre de comptes à la fin de la transaction. En outre, et c’est là que réside le potentiel d’innovation de la technologie, des règles spécifiques peuvent être stockées dans le logiciel respectif de la blockchain. Par exemple, une plateforme de covoiturage pourrait enregistrer la règle selon laquelle le participant doit être en possession d’un permis de conduire valide au moment de commencer un trajet.

La technologie blockchain est encore relativement jeune. La première blockchain a été publiée en 2009 avec le bitcoin. Sa mise en œuvre dans des processus commerciaux concrets en est également encore à ses débuts. Mais quiconque travaille avec les nouvelles technologies a désormais la possibilité de réinventer les processus existants et de les rendre plus efficaces, ainsi que de développer des modèles commerciaux totalement nouveaux. Pour commencer, il est conseillé d’identifier d’abord les applications quotidiennes qui peuvent être optimisées grâce à cette technologie. Il peut s’agir d’une simple comparaison de données de base ou de base de données de référence, par exemple.

Autre domaine d’application

Un autre domaine d’application générique est la preuve de propriété ou de possession : le participant est-il réellement le propriétaire de la maison, du bitcoin ou de l’espace de stockage qui fait l’objet de la transaction ? La blockchain fournit la réponse en temps réel pendant la transaction. De même, la preuve de l’origine. Ici aussi, la blockchain fournit des informations ad hoc sur l’authenticité des informations de provenance d’une marchandise particulière, sur la base de l’historique des transactions.

La startup Everledger, par exemple, offre la possibilité d’enregistrer des diamants et autres objets de valeur dans une blockchain de manière infalsifiable. De même, il est possible de veiller à ce que les promesses de qualité liées à des labels tels que  » Fabriqué en Allemagne  » ou à des marques ne soient pas victimes du piratage des produits. Chacun des scénarios mentionnés peut également être combiné avec une autre application : la vérification automatisée de la validité d’une transaction et son exécution ou son annulation.

Même si la blockchain semble encore être un rêve lointain pour beaucoup, elle sera une technologie courante d’ici cinq à dix ans. Il est donc grand temps de commencer à réfléchir aux points sur lesquels une entreprise peut bénéficier de la blockchain.

Se faire conseiller en matière de solutions e-commerce b2b
Bien choisir son agence web PrestaShop : nos conseils